Letters and signs (2)

Mes illustrations pour les suppléments culturels du Petit Bulletin de Lyon!...

Print the legend ! (ou la légende dorée de Bruno-le-matelot) (1)

Né en 1911 à Port-Saïd ou en 1919 à Nantucket (selon les biographes), fils naturel d’un officier de la Kriegsmarine et d’une gouvernante suisse de la Blue Line, il s’engage dans les Brigades Internationales par amour pour une républicaine espagnole sans même terminer l’école navale. On perd sa trace pendant le conflit mondial pour le retrouver dans les années 50 sur une base américaine du Michigan aux cotés de Hazel-Ying Lee (dont il était tombé éperdument amoureux !...).
Il vit désormais dans un ashram en Asie du Sud-est où il est soigné pour de graves troubles de la personnalité.

(A)...au Café Maure de Casablanca, en 1922.
(B)...à Barcelone en 1936, avec sa brigade.
(C)...avec Hazel Ying Lee, sur la base de Romulus (Michigan), probablement en 1944.

la splendeur de Bruno-le-matelot (1)


Expositions de peintures et dessins à Paris:
- Les Bacchanales, chez Hélène B. (1993-1994)
- Embarquements et débarquements en Normandie de Jules César au 6 juin 1944 ( à l'occasion du cinquantenaire de la Libération de Paris), Cinéma LE BALZAC (1994)
Expositions à Lyon :
- Fragments Apocryphes de l'Apocalypse de Saint-Jean, Galerie l'Antilope (1999)
- 203 people..., Café 203, Les Terreaux (2000),
- Made in India... Librairie Raconte-Moi La terre (2001),
- Révélations, Espace Confluences (2001)...
Exposition à Bombay (Inde) : 
Quelques heures passées en Inde, Alliance française de Bombay (1998)
Exposition à Genève :
- Autoportrait en très catholique Roy d'Espagne, Gallerie 3000 grenouilles (1995)
Exposition à Vientiane (Laos) :
- Les Orientales, librairie-Galerie Monuments Books (2006)
- Lao true colors, librairie-Galerie Monuments Books (2014)

The exemplary work of Bruno Michelin


"Pas facile à l'époque de faire du beau avec plus de 30% de pub sur la une!"
Souvenir de mon passage au Petit Bulletin de Lyon !
Toutes les nuits après le bouclage, je faisais ce terrible cauchemar ou j'étais devenu un simple webmaster et je me noyais dans des torrents de soupe tièdasse... L'horreur !